Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Voyages au cœur des peuples

Pêcheur île de Chiloe Patagonie Chili devant un palafito Il y a très longtemps, la Province de Chiloe, aujourd’hui composée de l’Ile Grande et de petits îlots était rattachée au continent. Un jour, l’esprit des Eaux, sous la forme d’un monstrueux serpent d’eau appelé Coicoi-viluprovoqua l’inondation de cette région, jusqu’à l’apparition de la couleuvre terrestre TenTen, l’esprit de la Terre. Après une lutte acharnée, TenTen met son ennemie en déroute, mais le continent ne repris jamais sa forme originelle, de sorte que  Chiloedemeura insulaire. 

Cette nouvelle région entre Terre et Mer, isolée du continent, développa une mythologie riche et une identité extrêmement forte.  

 

 

 

 

 

 

 

Légendes aquatiques    

La Pincoya 

La Pincoya - mythologie chilienne - Chiloé

La Pincoya est fille de Millalobo (moitié homme-moitié loup de mer, triton régnant sur les mers ) et de la Huenchula (femme gardienne de la fécondité des océans). La petite ne devait être regardée par aucun mortel, mais la mère dela  Huenchula, cédant à la curiosité, la regarda et l'enfant se transforma en eau cristalline. La Huenchula, désespérée, rejeta l’eau à la mer. Alors qu’elle raconte son malheur à Millalobo, émerge un bateau avec à son bord la Pincoya transformée en très belle jeune fille à la chevelure blonde. Depuis ce jour, c’est elle qui, dansant dans son costume d’algues, offre au peuple chilote poissons et fruits de mer. Lorsqu’elle danse en direction de la mer, la pêche sera abondante. Lorsqu’elle danse en regardant la terre -ce qui se produit lorsque les chilotes ont commis une faute grave vis-à-vis de l’océan - la pêche sera mauvaise.  

Son autre rôle est d’aider les naufragés. Lorsqu’elle n’y parvient pas, elle emporte les corps avec sa sœur la  Sirena  Chilota et son frère El Pincoy jusqu’au Caleuche, où ils renaissent comme équipage de cet énigmatique teau fantôme. 

El  Caleuche 

Le Caleuche est un bâteau fantôme qui apparaît fréquemment dans les canaux de l’île, émergé ou immergé. Les nuits calmes, il apparaît dans le brouillard sous forme d’un voilier hébergeant à son bord quelques célébrations mystérieuses, et disparait sans laisser de trace. Lorsqu’il est poursuivi par des curieux, il se transforme en phoque ou en tronc dcipres, voguant entre deux eaux et s’échouant sur les plages desable chaud. 

L’équipage du Caleuche est composé de sorciers qui rejoignent le bâteau à dos de cheveaux des mers et de naufragés amenés à bord par la Pincoya .  

La mission de ce bateau fantôme est de naviguer toutes les mers du globe sous les ordre du Millaloboafin de veiller sur les peuples de marins et aiderau développement des jeunepoissons et mammifèresaquatiques.Il lui arrive d’aider les embarcations amies prises dans les tempêtes et les faire arriver à bon port à une vitessesurnaturelle.  

Légende terrestre   

Le Trauco 

Le Trauco est un  homme de  très petite taille qui ne mesure pas plus de 80 cm de haut.Son visage est laid mais sonregard doux, fascinant et sensuel. Ses jambes sont des moignons sans pied et il porte un costume, un bonnet et une hache dans la main droiteIl représente l’esprit de l’amour fécond, le créateur de nouvelles vies. Il est le père des enfants naturels. Il habite dans les bois proches des maisons chilotes.  Les mères prennent les précautions nécessaires pour éviter que leur filles ne se rendent seules dans les bois, car c’est souvent en ces occasions que le Trauco  met la main sur elles. Il n’agit jamais lorsqu’elles sont accompagnées ou mariées. Quand elles sont seules, les jeunes filles ne peuvent résister à la force magnétique qui émane de lulorsque qu’il les regarde dans les yeux et , vaincueselles se laissent couler dans une profonde rêverie amoureuse. Au bout de 9 mois nait le fils du Trauco. Fruit d’un acte magique, ni la mère ni le fils n’en sont affectés socialement.    

Voyageurs, oiseaux et présages   

El Chucao est un petit oiseau à la tête ronde et aux yeux rouges et brillant à la queue courte et très droite. Lorsqu’il aperçoit un voyageur, il lance un cri qui s’il vient du côté gauche est un mauvais présage, mais s’il vient de la droite signifie que tout ira bien durant le voyage. Son chant est aigu, fort et pénétrant, sans commune mesure avec la toute petite taille de l’oiseau. D’autres versions affirment que lorsquela femelle chante, c’est mauvais signe alors que le chant de mâle est un bon présage.  

Lorsque le voyageur reçoit un mauvais présage, il peut annuler le caractère magique du chant en lançant toute une série d’obscénités à l’oiseau,  en portant ses vêtement sur l’envers, ou en tournant sur lui-même trois fois, de gauche à droite… Vous voilà avertis ! 

D’aprèsDr Bernardo Quintana Mansilla « ChiloeMitologico"